Le contrat d’apprentissage

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE

Vous cherchez à recruter un(e) secrétaire médical(e) en alternance ? Misez sur le contrat d'apprentissage !

NOUVELLE MESURE GOUVERNEMENTALE : PRIME DE 5000€ à 8000€ POUR LES CONTRATS D’APPRENTISSAGES PROLONGÉE JUSQU’AU 30 JUIN 2022.

Nouvelle mesure gouvernementale : prime de 5000€ à 8000€ pour les contrats d’apprentissages prolongée jusqu’au 30 Juin 2022. 

Pourquoi recruter en contrat d'apprentissage?

Ce sytème de recrutement vous permet d’intégrer et former un nouveau salarié à vos techniques et à l’image de votre structure, de donner une dynamique de transmission de savoir-faire dans votre entreprise tout en maîtrisant votre investissement. 

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Sous forme de CDD ou de  CDI, d’environ 14 mois pour la formation de Secrétaire Médicale, ce contrat dispose d’une période d’essai de 45 jours. Le titulaire d’un contrat d’apprentissage est un salarié à part entière. Le temps de formation est inclus dans le temps de travail et les coûts de formation sont pris en charge par l’OPCO EP de l’entreprise. 

Le salaire versé par l’employeur est défini sur la base légale de rémunération. 

Coûts de rémunération d'un salarié en contrat d'apprentissage en 2021 sur une base de 35H

LES AVANTAGES FINANCIERS

– Aide exceptionnelle de 8000€, qui couvrira 80 à 100% du salaire de l’apprenti en fonction de son âge.  Accessible facilement et avec des démarches simplifiés, elle se déclenche automatiquement lors du dépôt de contrat. Cette aide est versée mensuellement avant le paiement du salaire de l’apprenti(e) ce qui permet de réduire vos frais. Cette aide est prolongée jusqu’au 30 Juin 2022.

– Réduction générale de cotisations sociales  : Rémunérations n’excédant pas 1,6 SMIC. Variable selon le niveau de rémunération du
salarié et l’effectif de l’entreprise (moins de 20 salariés/20 salariés ou plus). La rémunération d’un(e) apprenti(e) bénéficie toujours également de l’exonération des cotisations salariales à hauteur de 79% du Smic. La part de la rémunération supérieure à 79% du Smic est  soumise à des cotisations désormais calculées sur la base du montant réel de la rémunération.  

– Aides complémentaires de l’Agephip si le salarié est reconnu “travailleur handicapé”.

Exonération des cotisations patronales d’assurances sociales (Loi Fillon).

Absence de prise en compte dans les effectifs.

Pas de prime de précarité en fin de contrat 

Vous avez une offre de poste à pourvoir en alternance & recherchez des candidats ?

Découvrez notre accompagnement sur mesure.

QUELQUES PARTENAIRES